FILIERE HAUTS DE FRANCE : Le Porcilin, le porc Des Hauts-de-France, nourri à l’huile d’insecte produite en Somme

Press contacts

Marianne Rageot
Head of PR
marianne.rageot@havas.com

Tags

Depuis août 2020, 25% des porcs nés, élevés et abattus en Nord Pas De Calais par Le Porcilin - un rassemblement de 15 éleveurs des Hauts-de-France – reçoivent une alimentation enrichie en huile d’insecte. Cet ingrédient naturel et durable, produit localement par Innovafeed - leader mondial de l’élevage d’insectes implanté dans les Hauts-de-France - constitue une alternative vertueuse aux huiles végétales. Les premiers porcs à l’alimentation enrichie en huile d’insecte seront commercialisés en exclusivité dans les hypermarchés Auchan des Hauts-de-France à partir du mois de janvier 2021, répondant à la demande croissante des consommateurs d’aliments issus de filières locales et durables.


L’ALLIANCE DE DEUX CHAMPIONS POUR UNE FILIERE A HAUTE VALEUR AJOUTEE 100% HAUTS DE FRANCE

Élaborée exclusivement par des familles du Nord-Pas-de-Calais, l’ensemble de la production Le Porcilin bénéficie de l’appellation Viande de Porc Française et du label Saveurs en’Or, qui valorise ses produits de qualité issus de l’agriculture régionale et transformés par des entreprises de la région, génératrices d’emplois locaux. Le Porcilin représente en effet 35 emplois directs et plus de 400 emplois indirects dans les Hauts-de-France. En choisissant Innovafeed pour améliorer la formulation de l’alimentation de ses porcs, Le Porcilin poursuit sa démarche en faveur de filières locales créatrices de valeur et de la redynamisation des territoires des Hauts de France.

Historiquement implantée en Picardie à Gouzeaucourt (59) et à Nesle (60), Innovafeed a fondé son modèle de production sur valorisation de coproduits agricoles locaux pour nourrir ses larves d’insecte, permettant d’offrir de nouveaux débouchés pour les filières agricoles de la région et de créer 110 emplois non délocalisables. C’est donc tout naturellement que ces deux acteurs ont joint leurs forces pour renforcer et pérenniser des filières locales, raisonnées et créatrices de valeur dans nos régions.

« Cette démarche avec Innovafeed va nous permettre de promouvoir la qualité de nos productions auprès des consommateurs, pérenniser une filière régionale à haute valeur ajoutée. C’est une première étape vers un objectif d’augmentation des volumes à partir du deuxième trimestre 2021 » se félicite Ghislain Lelong, Président de l’association Le Porcilin.


UN DOUBLE OBJECTIF DE BIEN-ETRE ET DURABILITE

L’ensemble des animaux élevés par Le Porcilin reçoivent une alimentation de qualité riche en céréales et en graines de lin tout au long de leur croissance. L’huile d’insecte Innovafeed viendra enrichir ou se substituer à l’huile de colza déjà présente dans leur alimentation. L’accord concernera dans un premier temps un élevage familial de 800 porcs du groupement.

Naturellement présente dans l’alimentation des porcs à l’état sauvage, l’huile d’insecte est riche en acide laurique, un acide gras qui permet d’améliorer la santé intestinale des animaux et notamment des porcelets post-sevrage. Les essais réalisés ont également démontré une augmentation du bien-être mis en évidence par des animaux plus calmes. Avec un impact CO2 et une utilisation de terres arables 80% inférieurs aux huiles végétales généralement présentes dans l’alimentation des porcs, l’huile d’insecte représente une alternative d’avenir durable pour mieux nourrir les animaux et les Hommes.

« Après la truite et la volaille, nous sommes fiers de supporter Le Porcilin, une filière locale et créatrice de valeur pour les éleveurs. 25% des porcs du groupement Le Porcilin bénéficient à présent d’une alimentation enrichie en huile d’insecte Innovafeed, permettant aux consommateurs de profiter d’une viande de porc issue d’un élevage durable garantissant le bien-être des porcs tout en soutenant nos filières régionales et l’emploi » rappelle Chloé Phan Van Phi, directrice filière d’Innovafeed.

Images